Chargement Actualités

Les ouvrages éphémères en bois : l’écriture architecturale du renouveau

PARTAGER

A l’heure où l’urgence climatique sonne le glas du bâtiment à usage unique, le Comité National pour le Développement du Bois (CNDB) a choisi de mettre en valeur les ouvrages éphémères en bois. Léger, écologique, modulable et démontable, le matériau bois offrent des solutions esthétiques et fonctionnelles, pour tout type d’évènement ou d’intervention urbaine temporaire.

Le bois, modulaire et réversible

Légères, faciles à assembler et à démonter, les structures bois permettent une rapidité de mise en œuvre sur le chantier, et une grande adaptabilité aux différentes configurations de projet.
La préfabrication en atelier entraîne un gain de temps et d’espace sur le chantier. Cette réduction des nuisances diverses dans l’espace public est particulièrement appréciée pas les maîtrises d’ouvrages, pour répondre aux contraintes logistiques de montage des ouvrages temporaires.
La construction bois permet une certaine évolutivité du bâtiment, particulièrement adaptée à un projet temporaire. Grâce à la simplicité des assemblages, et à leur caractère démontable, il est possible d’agrandir ou de réduire les espaces tout au long de la vie du bâtiment, au grès des besoins.
De même, à la fin du projet, les constructions bois ont l’avantage d’être facilement démontables, permettant le réemploi direct des matériaux ou le recyclage.
La légèreté des bâtiments éphémères en bois permet de préserver les sites d’intervention, en réduisant l’artificialisation des sols et en allégeant les fondations.

Le bois, une esthétique plurielle
Les différents usages du bois dans le bâtiment, avec ses nombreuses essences permettent une esthétique plurielle de ce matériau. L’ossature bois peut recevoir tous types de parements ainsi que divers isolants, biosourcés notamment. Structurellement, le matériaux bois permet une grande liberté de forme et de volume, et des systèmes architecturaux d’une grande technicité.

Le bois, matériau d’avenir
Le bois, matériau biosourcé le plus utilisé dans la construction, possède des vertus environnementales reconnues sur différents plans. Le bois est un matériau renouvelable, et son utilisation contribue à diminuer l’épuisement des ressources naturelles dans le domaine de la construction, dans la mesure ou la coupe est compensée par la plantation de nouveaux arbres.
De plus, le bois est bien connu comme un matériau stockant temporairement une grande quantité de carbone. Peu d’énergie est nécessaire à sa fabrication, et il est réutilisable, et valorisable en fin de vie. Les performances énergétiques, thermiques, acoustiques et structurelles du bois sont également reconnues et en font un matériau attractif et compétitif pour la construction éphémère.

Des projets emblématiques
Bel exemple d’ouvrage temporaire en bois, le Grand Palais Éphémère a ouvert ses portes en mai 2021, et pour une durée de 4 an, le temps des travaux de réhabilitation du Grand Palais. Cet ouvrage de 10 000m2 installé sur le Champ-de-Mars, conçu par Jean-Michel Wilmotte permet d’accueillir un public nombreux dans un bâtiment performant et confortable. Le bois utilisé pour la structure du Grand Palais Éphémère est labellisé PEFC, c’est-à-dire issu d’une forêt gérée durablement.

A une plus petite échelle, le Palais de la Découverte Éphémère dans le 15eme arrondissement, conçu par l’agence Construire et réalisé par Charpente Cénomane, pour Universcience, est exemplaire dans la minimisation de l’impact du bâtiment dans son environnement. Les constructions sont posées sur des plaques de répartition métalliques qui pourront être retirées au démontage sans altération du sol existant. La préfabrication en usine des modules de charpente permet une efficacité de montage sur site, et les techniques constructives sont garantes d’une facilité de montage, de démontage et de remploi.

Agenda : à découvrir prochainement !
Le Grand Palais Éphémère accueillera le Forum International Bois Construction 2021, du 15 au 17 juillet. Le choix de ce bâtiment s’avère être parfaitement en phase avec les thématiques du forum, notamment sur les enjeux climatiques du domaine de la construction.
Le CNDB vous retrouvera sur l’Espace Forêt-Bois, espace de 185m2 dédié aux ouvrages éphémères en bois (scénographie : Anne-Sophie Acomat – Studio DAAO / structures : Simon Hulin – EKILAYA) et aux mobiliers issus du réemploi. Espace FED02 185.


Légende photo 1 (GPE) :
Ossature du Grand Palais Éphémère ©Patrick Tourneboeuf

Légende photo 1 (Palais de la découverte) :
Vue sur le Palais de la Découverte Éphémère ©Construire

Légende photo 3 (Espace forêt bois ) :
Vue 3D de l’Espace forêt-bois ©CNDB

 

Article disponible sur Muuuz

 

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées par le CNDB dans un fichier informatisé et exclusivement destiné à l’envoi de newsletters et actualités de la filière fôret-bois. Pour plus d’information, consultez nos mentions légales.