Chargement Actualités

Retour sur la visite du Siège Social de la Caisse d’Epargne à Dijon avec Graam Architecture

PARTAGER

Le CNDB et le Club Oui Au Bois, en partenariat avec Fibois Bourgogne Franche Comté organisaient le 20 juillet dernier une visite du nouveau Siège Social de la Caisse d’Epargne, à coté de Dijon, qui sera livré en septembre. Environ 30 personnes étaient présentes, avec l’aimable participation de Mathias Romvos et Alice Mucchielli de l’agence GRAAM et Eric Chambon de Forestarius.

Retour sur cette visite.

La Caisse d’Epargne souhaitait rassembler ses services au sein d’un même ouvrage a côté de Dijon. L’équipe GRAAM s’est chargée de la programmation du projet, et a fait une proposition sous forme d’esquisse. L’idée : un bâtiment démonstrateur en structure bois qui rappelle la richesse forestière de la région Bourgogne Franche Comté.

Mathias Romvos (GRAAM) :

« En rappelant au maitre d’ouvrage que la Caisse d’Epargne était elle-même propriétaire de nombreux massifs forestiers, nous avons emporté le projet… »

Le projet est constitué d’un socle sur deux niveaux, stable et ancré dans son terrain. Il est percé d’un patio et d’un atrium amenant de la lumière naturelle dans tous les espaces de travail et jusqu’au coeur du bâtiment. Le patio et l’atrium cadrent les vues sur le ciel, apportant une réelle qualité de vie aux collaborateurs, usagers du bâtiment.  Sur ce socle se pose une émergence qui s’élève sur quatre niveaux afin d’assurer une bonne visibilité au projet depuis les environs.

La structure du bâtiment s’articule autour de noyaux en bois massif contrecollé (CLT). La structure est un poteau poutre bois en lamellé collé (LC) fermée par des murs ossature bois (MOB). Le contreventement est assuré par une exostructure protégée par une double peau bioclimatique.

Cette structure extérieure en forme de delta offre une signature très particulière au projet.

L’ambiance bois est bien présente dans les circulations principales et les patios ; elle se traduit par des panneaux 3 plis ou des liteaux verticaux de 2 tailles différentes. Le sol reste minéral au RDC avec de la pierre de Comblanchien. Tous les bois ont été légèrement blanchis pour une ambiance douce et homogène. Dans les bureaux qui seront aménagés en open space ou divisés, les poteaux bois et les solives en plafond rappellent également la présence du bois, tout comme l’exostructure visible par les fenêtres.

La deuxième peau qui assure la protection de l’exostructure est composée d’une façade vitrée qui la protège des intempéries. Une conception et une mise en œuvre qui ont été délicates.

Alice Mucchielli (GRAAM) :

« La façade vitrée est indépendante de la structure. Elle est accrochée en partie haute comme une tringle à rideau et elle est pendue via des tendeurs et des écarteurs qui la maintiennent en place. Le réglage est fin ; les écarteurs qui traversent le poteau métallique aux angles du bâtiment ne le touchent jamais et possèdent une marge de mouvement. »

La trame de plancher est de 5,40m. Elle se décompose sur un multiple de 0,90m. Les solives de plancher de 0,30mx0,24m suivent cette trame et portent en sous face une planelle bois, laissant un espace visible entre les pièces de bois de 0,60m. Le solivage porte des dalles préfabriquées en béton qui ne sont pas structurelles. Au droit des circulations, des panneaux en CLT font poutres au vent.

Les échanges avec les sociétés d’assurances ont été tendus.
Mathias Romvos (GRAAM) :

« Il a fallu que nous prouvions d’abord notre compétence, puis que le projet ne nécessiterait pas d’ATEX, car s’appuyant sur des techniques de charpentes Eurocode et des produits sous Avis Techniques. »

Effectivement, seul un avis de chantier a été nécessaire pour la pince de la deuxième peau, ce qui ne concernait pas la structure du bâtiment.

Conçu avec une forte exigence sur la consommation (inférieure à 15 kW/h/m²/an en chauffage) le bâtiment est très étanche et très isolé. Le bois apparent à l’intérieur permet une régulation naturelle de l’hygrométrie ambiante. Les matériaux utilisés dans les espaces de bureaux, tous classés A+ en termes d’émissions de COV, associés à un système de ventilation permettant un renouvellement d’air supérieur à la norme, assurent une haute qualité de l’air intérieur.

Le parking associé au projet est également en bois. Il comporte 3 niveaux. La structure est composée de portiques de 12m de portée, avec une flèche de 24mm. Ils se répètent tous les 5,10m, et portent un solivage qui accueille une prédalle et une dalle béton connecté.

Mathias Romvos (GRAAM) :

« Dans ce type d’ouvrage, les efforts de torsion sont importants du fait des mouvements accélération et freinage. L’agence a développé un dispositif de connexion bois béton démontable qui répond à ces exigences.. Toutefois il n’a pas pu être mis en œuvre sur cette réalisation. »

Maître d’ouvrage
Maître d’ouvrage – Promoteurs immobiliers privés : SCCV TERTIAIRE VALMY, DIJON (21)

Etudes et ingénieries
Maître d’oeuvre – Architecte mandataire : GRAAM, Montreuil (93)
Bureau d’études structure bois : C&E Ingénierie, Paris (75)
Economiste : ATEEC SARL, MENUCOURT (95)
Autre intervenant de la construction – bureau de contrôle, AMO, BIM…: ATHLANCE, POISSY (78)
BTP CONSULTANTS, MONTIGNY-LE-BRETONNEUX (78)

Entreprises des lots bois
Charpentier : SIMONIN SAS, MONTLEBON (25)

Infos projet
Année de livraison : 2022
Surface totale du bâtiment en m² : 12500
Coût total en € HT (hors foncier, hors VRD, hors honoraires) : 21722000€
Coût du lot bois n°1 – € HT : 3928737€
Volume lot bois n°1 – m³ : 2400m3

Le patio central amène la lumière ; les parois alternent le panneau 3 plis et les liteaux de bois au dessus d’un sol minéral.

Intersection entre le plancher courant et la partie centrale en CLT.

La trame constructive bois reste apparente à l’intérieur.

L’écarteur de la façade traverse le poteau métallique de descente de charges.

Le bureau du directeur général dispose d’une terrasse extérieure avec une vue à 180 degrés.

L’exostructure associée à une deuxième peau vitrée affirme la signature particulière du bâtiment,

L’axonométrie du projet

Le parking en structure bois.

La structure principale est recouverte d’une peau en contreplaqué pour assurer sa pérennité.

Les portiques font 12m de portée pour une flèche de 24mm.

Découvrir la réalisation en vidéo

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités

    Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées par le CNDB dans un fichier informatisé et exclusivement destiné à l’envoi de newsletters et actualités de la filière fôret-bois. Pour plus d’information, consultez nos mentions légales.